Catégories

Recherche avancée

Prix

0 - 340 €

Fabricant

Pour une nouvelle installation

 Les travaux suivants vont être effectués :

  • Réalisation de l’arrivée d’air en traversée de mur ou en vide-sanitaire, pour rendre le poêle étanche et lui garantir une arrivée d'air suffisante.
  • Protection du sol : avant de poser le poêle et si le sol craint la chaleur ou la projection de cendres, la pose d'une plaque de sol en verre est obligatoire. Il en existe différentes formes et tailles qui s'adaptent au mieux à votre maison et vos goûts.


  • Conduit de fumée : un technicien-commercial aura vérifié en amont du projet s’il existe un conduit de fumées et, si c’est le cas, s’il est utilisable et conforme. 
  • Création d'un conduit si le conduit existant n’est pas exploitable ou s’il n’y a pas de conduit de fumées dans la maison.
 






Nous avons fait le choix de travailler avec des fabricants reconnus de tubage comme POUJOULAT afin de vous assurer une installation de qualité et pérenne.
  • Par ce choix et les formations suivies par nos installateurs, nous vous garantissons une installation aux normes et un risque nul d'intoxication au monoxide de carbone (Co).

 

 

 

 

 



  • Tubage du conduit de fumées si celui-ci n’est pas adapté ou non-étanche. Remise aux normes.
     
  • Mise en place de l’appareil : le poêle sera positionné en fonction de l’emplacement du raccordement.
    Cet emplacement aura été déterminé en amont du projet en fonction de la ou des pièces à chauffer, et du type de poêle à installer (soufflant ou à convection naturelle).
     
  • Raccordement du  poêle : l’appareil est raccordé au conduit de fumées. Certains poêles sont raccordés aux conduits par le dessus de l’appareil, d’autres par l’arrière. 

    Pour le remplacement d’un appareil

    Cas du remplacement d’un poêle par un autre poêle
     : cela est plus rapide et nécessite moins de travaux (si le tubage est aux normes et bien dimensionné, il suffit de réaliser un tubage de raccordement).

    Cas d’une cheminée et d'un insert à granulé : c’est une solution qui peut exiger peu de travaux. Notez cependant que le choix d’appareil est limité car la cheminée existante est souvent étroite. 

    Cas d’une cheminée existante que l’on veut détruire : c’est la solution qui exige le plus de travaux dans la maison. Il est aussi possible de poser le poêle en lieu et place de la cheminée, ce qui nécessite néanmoins des travaux de réfection.

     

 

Il faut compter en moyenne une demi-journée de pose pour les poêles à bois et à granulés, et 3 à 5 jours pour une chaudière.


Remonter